• Box-office Paris - Semaine du 12 au 18 juillet 1944


    Rang Rang préc. Titres Pays Sortie Réalisateur Stars Entrées  Cumul  Salles
    1 12 Le brigand gentilhomme France 22-déc.-43 Emile Couzinet  Jean Weber, Michèle Lahaye  64 153   165 827  12
    2 1 Béatrice devant le désir France 08-mars-44 Jean De Marguenat  Fernand Ledoux, Renée Faure, Jules Berry  62 635   366 745  13
    3 8 La guerre des gosses France 27-oct.-36 Jacques Daroy  Jean Murat  40 025   68 221  6
    4 27 Le comte de Monte-Cristo (1ère époque) France 21-janv.-43  Robert Vernay  Pierre Richard-Willm  37 383   645 337  13
    5 7 Le pont de verre Italie 26-avr.-44 Goffredo Alessandrini  Isa Pola  18 395   127 584  4
    6 19 Les amants terribles France 21-août-36 Marc Allégret  Gaby Morlay  17 091   232 225  6
    7 68 Moutonnet France 10-juil.-36 René Sti Noël-Noël, Suzy Prim  17 051   42 192  4
    8 40 Le voyageur sans bagages France 23-févr.-44 Jean Anouilh  Pierre Fresnay  15 817   245 143  2
    9 4 La coupole de la mort Allemagne 16-févr.-44 Victor Tourjansky Ferdinand Marian  14 228   257 557  4
    10 133 Huit hommes dans un château France 09-déc.-42 Richard Pottier René Dary  14 006   320 030  1
    11 99 La symphonie fantastique France/Allemagne 01-avr.-42 Christian-Jaque  Jean-Louis Barrault, Jules Berry, Renée Saint-Cyr  12 692   99 805  4
    12 2 Le rêve blanc Allemagne/
    Autriche
    12-mai-44 Geza Von Cziffra  Wolf Albach-Retty, Olly Holzmann  12 350   116 168  2
    13 11 Pierre et jean France 29-déc.-43 André Cayatte  Renée Saint-Cyr  12 117   515 961  2
    14 57 Bonsoir mesdames bonsoir messieurs France 16-févr.-44 Roland Tual François Périer  11 478   358 748  4
    15 5 Lucrèce Borgia France 20-déc.-35 Abel Gance Edwige Feuillère, Gabriel Gabrio  10 996   99 872  3
    16 154 Les inconnus dans la maison France 16-mai-42 Henri Decoin Raimu  10 944   104 297  5
    17 25 La tour de Nesle France 30-juil.-37 Gaston Roudès Jean Weber, Tania Fédor  10 833   291 915  3
    18 71 La goualeuse France 21-oct.-38 Fernand Rivers  Lys Gauty, Constant Rémy  9 838   72 007  3
    19 34 Le démon de la danse Allemagne 31-août-43 Harald Braun  Marika Rökk  8 753   489 941  4
    20 13 Le mort ne reçoit plus France 07-juil.-44 Jean Tarride  Jules Berry  8 684   19 220  1
                       

    ©Fabrice Ferment - CNC

    « Box-office USA - Semaine du 15 au 21 juillet 1931Box-office du Helder - De 1936 à 1942 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    monsieur cinéma
    Samedi 9 Janvier à 13:30

    Bonjour,

    Tout d'abord bravo pour votre site regorgeant d'infos totalement inédite et intéressantes ! Un beau travail de recherches comme je les aime.

    Je voulais savoir si vous aviez des données chiffrées pour un film japonais sorti en Juin 1944 ayant pour titre Les Volontaires de la mort. Il aurait rencontré un certain succès à Paris à en croire la presse d'alors malgré les restrictions d'électricité et les séances interrompues en raison des bombardements !

    Merci à vous et bonne continuation dans votre inventaire.

      • Dimanche 10 Janvier à 14:52

        Bonjour Monsieur cinéma,

        J'avoue que votre question est une vraie colle. En effet, je n'ai aucune trace du film dans mes fichiers. Il s'avère que, comme je l'explique dans l'intro de cette rubrique, les données du BO parisien à compter de 1944 m'ont été donné par Fabrice Ferment, qui travail au CNC. C'est un travail qu'il a fait, avant tout pour lui-même, puis qu'il m'a transmis. Ce travail repose entièrement sur les registres du CNC. J'ai donc été très surpris de n'avoir aucune ligne Excel sur le film.

        J'ai cherché en fonction des différents titres qu'il a put avoir et rien. J'ai également vérifié dans la presse de l'époque qui elle, mentionne le film. Selon elle il est sortit au Biarritz le 14 juin 1944 où il serait resté à l'affiche jusqu'à la fermeture des salles durant l'été 44. Sur les tableaux Excel de Fabrice Ferment, figure en lieu et place le film Le Malibran. Pour autant, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une erreur de Fabrice, non pas qu'il n'en soit pas exempt comme tout à chacun, mais, et c'est là que cela devient intéressant, parce que le CNC ne semble tout simplement pas connaitre le film non plus.

        Rien sur leur site, mais surtout, aucune trace du film non plus sur le site de Conservation des Registres de la Cinématographie et de l’Audiovisuel. (http://www.cnc-rca.fr/Pages/PageAccueil.aspx), ce qui est beaucoup plus curieux. De même, sur cette page, http://docplayer.fr/65981291-Chiffres-du-centre-national-cinematographique-sur-le-cinema-japonais-en-france.html, consacrée aux films japonais distribués en France et qui reprend les données du CNC, il est absent.

        Ce qui est d'autant plus intrigant, c'est qu'il a été diffusé en 2018 dans le cadre d'une rétrospective à Paris et qu'il s'agit de l'un des tout premier travail du futur maître Akira Kurosawa, comme assistant du réalisateur. Bref, voici un mystère que seul le CNC pourrait éclaircir. Côté chiffre, je peux juste vous dire que selon les fichiers de Fabrice Ferment, le Biarritz, pour les semaines concernées attirait entre 1200 et 1775 spectateurs hebdomadaires, ce qui était faible comparé aux 7 à 10 000 entrées que la salle pouvait faire en cas de succès.

        Dans tous les cas, merci de l'intérêt que vous portez à mon petit blog.

    2
    monsieur cinéma
    Lundi 11 Janvier à 18:15

    Merci beaucoup pour votre réponse très éclairée ! Malheureusement, ce film est maudit à tous points de vue !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :