• Box-Office USA 1925

    Le classement est basé sur les recettes enregistrées entre le 1er janvier et le 31 décembre 1925 dans les principales salles du pays que Variety publiait chaque semaine. Sont donc présents quelques films de l’année précédente, sortis généralement en fin d’année et qui continuaient leur exploitation. Aussi, en plus de la recette annuelle, est indiqué dans la colonne d’à côté le cumul de l’exploitation. Ce total n’inclut pas les éventuelles reprises. Les studios indiqués sont ceux des distributeurs.

    Pour 1925, plus de 2917 recettes de 56 salles réparties dans 19 villes répertoriant 571 films ont été compilées. Ces seules salles ont récolté plus de $36.7 millions à elles seules, soit près de $3.5 millions de moins que l’année précédente. Cas unique qui s’explique par le fait que qu’il y avait 5 salles de moins dans l’échantillon de Variety cette année-là. Ce qui représente 250 recettes hebdomadaires en moins.

    Comme pour les trois années précédentes, tous ces chiffres sont issus de mes recherches personnelles et ont auparavant été publié sur l'excellent blog de mon ami Renaud Soyer, http://www.boxofficestory.com/, et avec sa collaboration. Je le remercie d'avoir bien voulu que je reprenne cette publication sur mon blog.

    Très bonne lecture.

    Laurent Aumaitre

     

     

    TITRE

    RÉALISATEUR

    SORTIE
     USA

     RECETTE
    1925

     RECETTE CUMULÉE

    DE L'EXPLOITATION

    1

    LA RUEE VER L'OR
    THE GOLD RUSH

    CHARLES CHAPLIN

    26.06.25

        997 383 $

                 1 070 983 $

    ZZZZUn film UNITED ARTIST  Avec Charlie Chaplin

     

    Charlot se rend au Klondyke et espère y trouver de l'or. Il s'éprend de Georgia l'entraîneuse d'un saloon. Mais la jeune femme l'ignore. Avec son compère, Big Jim, ils découvrent un filon et deviennent riches. Sur un bateau voguant vers l'Europe, Charlot retrouve Georgia qui lui avoue son amour. Charlot lui révèle qu'il est devenu riche...

     

    Charlie Chaplin réalise là son film comique le plus abouti, aux gags devenus légendaires (la fameuse danse des petits pains, entre autres, était tellement populaire, que dans certaines salles, les projectionnistes arrêtaient le film pour rejouer la scène, comme lors de la première à Berlin). Encensé par la critique, « La ruée vers l'or » connait également un immense succès public, applaudi dans le monde entier, et reste le plus gros hit de sa carrière. Une version sonorisée, avec la voix off de Chaplin lui-même sera exploité en 1942, avec un égal succès. Depuis 1945 (date à partir de laquelle les données officielles sont disponibles), le film a continué d'attirer plus de 5,7 millions de spectateurs rien que dans les salles françaises. Il demeure l'un des films les plus connus de toute l'histoire du cinéma. Mais, suite à un oubli de reconduction du copyright, le film appartient au domaine public depuis 1953.

     

    Le film complet: https://www.youtube.com/watch?v=nt-_DXC-aik

    2

    VIVE LE SPORT
    THE FRESHMAN

    FRED C.NEWMAYER

    20.09.25

               971 584 $

                      978 584 $

    ZZZZUn film PATHE Avec Harold Llyod

     

    Pour sa première année à l'université du Tate College, Harold multiplie les catastrophes. Lorsqu'il décide de rejoindre l'équipe de rugby, personne n'a vraiment envie de lui. Pourtant Harold y croit dur comme fer...



    À l'instar de Charlie Chaplin, Harold Loyd connait en cette année 1925 son plus gros succès critique et public, bien que resté moins présent dans les mémoires que « Monte là-dessus ». Pourtant, c'est sans doute son film le plus drôle (la scène de la partie de foot est entrée dans les annales).

     

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=4mH6N-Tbddc

     

    3

    LE CHEVAL DE FER
    THE IRON HORSE

    JOHN FORD

    28.08.24

        677 343 $

                     942 889 $ 

    ZZZZUn film FOX  avec Mae Busch, Conrad Nagel

     

    Les équipes du Central Pacific Railway posent inlassablement les "rails de la civilisation", parties l'une du Pacifique, l'autre de l'Atlantique, à travers les Rocheuses jusqu'à la jonction des deux groupes. Les ouvriers ont à lutter contre les Indiens et les pillards. Ils sont protégés par un détachement militaire commandé par le pittoresque sergent Casey. À chaque nouvelle étape, une ville-champignon surgit avec un "saloon", centre de détente et de querelles. Les travaux sont dirigés par l'ancien général Dodge et les ingénieurs sont souvent recours aux conseils de Buffalo Bill et de son compagnon Wild Bill Hickock. Au milieu des luttes et des dissensions, Davy Brandon recherche le meurtrier de son père tout en poursuivant son idylle avec son amie d'enfance, Miriam Marsh. Au terme de l'entreprise, au moment de la triomphale jonction, l'assassin aura été démasqué et Davy pourra épouser Miriam.

     

    La Fox possédait moins de salles appartenant à l'échantillon de Variety que les autres studios et un circuit de distribution moins efficace que les autres, donc le film (dont j'ai déjà parlé dans le top de 1924) fut massivement exploité seulement en 1925, alors qu'il était déjà sorti 4 mois plus tôt.

     

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=BLxKxD3USrg

    4

    CHARLEY'S AUNT

    SCOTT SIDNEY

    08.02.25

           555 129 $

              556 529 $ 

     ZZZZUn film COLUMBIA avec Syd Chaplin

     

    Trois étudiants se font chaperonner par l'un d'eux, déguisé en femme, pour ne pas faire fuir les filles qu'ils draguent. Le stratagème marche mieux que prévu. Etudiants à Oxford, Charley, Jack et Babbs n'en sont pas moins des gaillards délurés, peu enclins à faire passer les études avant les filles. Pour courtiser les demoiselles sans les effaroucher, les deux premiers décident de s'adjoindre un chaperon, caution de leur moralité. Ils ne trouvent rien de mieux que de déguiser Babbs en femme et de le faire passer pour la tante de Charley. Le succès de cet audacieux stratagème dépassera leurs espérances.

     

    "Charley's aunt » est à l'origine une farce anglaise en trois actes de 1892, écrite par Brandon Thomas, jouée 1466 fois à Londres et adaptée à Broadway avec le même succès dès l'année suivante. Elle est jouée encore aujourd'hui un peu partout dans le monde. Classique parmi les classiques du théâtre anglo-saxon, elle est adaptée par Hollywood une première fois en 1915. Elle le sera de nouveau en 1930 et en 1941 (la version la plus célèbre, réalisée par Archie Mayo, avec Jack Benny et Kay Francis). Mais les Américains ne sont pas les seuls à avoir adapté la pièce au cinéma. Citons, entre autres, les Anglais en 1940, les Allemands en 1934 et 1956, les danois en 1959 et les Autrichiens en 1963. Sans compter les nombreux téléfilms (notamment ceux de 1977 et 1983) et épisodes de séries.
    C'est le seul film distribué par la Columbia qui figure dans le top 50 de toute la décennie.

     

    5

    LE FANTOME DE L'OPERA
    PHANTOM OF THE OPERA

    RUPERT JULIAN

    25.11.25

             554 761 $

                720 861  $ 

    ZZZZUn film UNIVERSAL avec Lon Chaney 

    Eric, un étrange personnage toujours masqué, vit retiré du monde, dans les catacombes situées sous l'Opéra de Paris. Certains ne croient pas à son existence, d'autres ont surpris son ombre dans les coulisses du théâtre et savent qu'il hante en permanence les lieux. Eric est amoureux de Christine, une jeune ingénue dont la voix l'a charmé et à qui il a promis - sans jamais se montrer à elle - qu'elle serait un jour la Prima Donna. Pour hâter la carrière de sa protégée, Eric terrorise le personnel du théâtre; puis, après avoir créé une confusion générale en provoquant la chute de J'énorme lustre de l'auditorium, il enlève la jeune fille et la conduit en gondole dans des canaux obscurs, vers son repaire souterrain. Dans ses appartements, il commence à jouer de l'orgue devant Christine. Celle-ci, cédant à la curiosité, retire brusquement le masque d'Eric pour voir son visage. C'est celui, ravagé, d'un cadavre...

    Il s'agit là de la version la plus célèbre du roman de Gaston Leroux publié en 1910. Comme à l'accoutumée, Lon Chaney créa lui-même son masque, qui ne fut dévoilé que lors de la première du film ; aucune photo du fantôme n'avait été publiée, dans aucun magazine. Universal ne lésina pas sur les moyens, créant des décors impressionnants. Pourtant le tournage fut difficile : Ruppert Julian ne s'entendait ni avec la star (qu'il souhaitait pourtant dans le rôle) ni avec l'équipe technique. Résultat, des scènes additionnelles furent tournées par le cameraman en chef Edward Sedgwick (futur réalisateur) et intégrées au montage. Mais après une projection test, le résultat fut si mal accueilli que ces scènes furent pour la plupart retirées du montage définitif.
    En 1930, Carl Leammle souhaitait produire une suite du film, mais Lon Chaney était alors sous contrat avec la MGM qui ne voulait pas le prêter. Il eut alors l'idée de le ressortir sonorisé avec ajout de dialogues postsynchronisés. Ainsi 40 % du film est sonore et parlant. La voix du fantôme n'étant pas celle de l'acteur, les rares fois où il parle c'est en voix off, quand le personnage est tapi dans l'ombre par exemple. Cette version fut de nouveau un grand succès rapportant dans l'échantillon de salles de Varierty $202 150, ce qui incita le studio en difficulté financière à se lancer dans la production de ses fameux films de monstres (Dracula, Frankenstein et autre momies).
    Bien que ce film reste le plus gros succès de Lon Chaney, il est tombé dans le domaine public suite à un oubli de renouvellement du copyright. Parmi les nombreuses adaptations cinématographiques du roman, on retiendra celle de 1943 d'Arthur Lubin, et bien entendu « Phantom of the paradise » de Brian De Palma en 1974.

     

    6

    DON Q FILS DE ZORRO
    DON Q.

    DONALD CRISP

    15.06.25

              550 921 $   

                          712 521 $   

    ZZZZUn film UNITED ARTIST avec Douglas Fairbanks, Mary Astor

     

    Don César de Vega, fils de Don Diego surnommé Zorro, venu en Castille pour y étudier, a maille à partir avec l'officier du palais Don Sébastien qu'il a involontairement offensé. Don Sébastien convoite Dolorès, fille du général de Muro, dont César est follement amoureux. Au cours d'un incident, Don Sébastien tue l'archiduc Paul et blesse grièvement César. Celui-ci est accusé du meurtre. Don César s'arrange pour faire croire à sa mort. Dorénavant il sera Don X. Cédant aux instances de Don Sébastien, Dolorès accepte de l'épouser, mais le jour du mariage, un vigoureux coup de fouet déchire le contrat. On sait maintenant que Don César est vivant. Don César fait savoir à son père, le fameux Zorro, où il se cache et ses intentions : il veut démasquer l'assassin de l'archiduc. Au moment où une bataille s'engage, un cavalier masqué surgit et se met du côté de Don X. Zorro met sous les yeux du général de Muro la preuve de l'innocence de son fils. Don César, alias X, peut désormais épouser Dolorès.

     

    Suite de « La marque de Zorro » (1921), précédent succès de Douglas Fairbanks, il est le dernier film de Lottie Pickford, sœur de Mary. Le réalisateur joue lui-même le rôle du méchant du film. Cette suite connut un succès critique et public supérieur à l'original.

    7

    LE MONDE PERDU
    THE LOST WORLD

    HARRY O.HOYT

    02.02.25

              547 913 $    

                547 913 $    

    ZZZZUn film FIRST NATIONAL avec Bessie Love, Lewis Stone, Wallace Beery

     

    Une expédition dirigée par le professeur Challenger quitte Londres pour le Brésil, dans le but de retrouver le Monde Perdu mentionné par le journal de l'explorateur disparu Mapie White. Elle se compose du professeur Summerlee, de sir John Roxton, du reporter Edward Malone, et de Paula, la propre fille de White. Les voyageurs finissent par atteindre un mystérieux plateau dans la jungle amazonienne. Un spectacle fantastique s'offre à leurs yeux, cette contrée est demeurée telle qu'aux premiers âges du monde, peuplée de dinosaures. Après avoir de justesse échappé aux monstres, le groupe retrouve le squelette de Maple White identifié grâce à sa montre. Un volcan entre en éruption; l'expédition redescend la falaise abrupte du plateau et découvre un brontosaure qui avait été précipité hors du plateau et qui vit encore, enlise dans la vase. Challenger décide de le ramener avec eux en Angleterre. Quelques temps plus tard à Londres, le monstre parvient à s'échapper de sa cage d'acier, sème la panique à Piccadilly.

     

    Adaptation du célèbre roman de Sir Arthur Conan Doyle publié en 1912, il reste célèbre pour ses trucages signés Willis O'Brien (qui signera ceux de « King Kong » huit ans plus tard). Premier film de l'histoire à utiliser le Stop Motion, avec sa douzaine d'espèces de dinosaures s'affrontant, il impressionna le monde et reste une référence dans le domaine des trucages, inspirant même la vocation de Ray Harryhausen. Les scientifiques de l'époque louèrent également son réalisme concernant les dinosaures.

     

    8

    LA VEUVE JOYEUSE
    THE MERRY WIDOW

    ERICH VON STROHEIM

    26.08.25

        530 961  

              879 399 $          

    ZZZZUn film MGM avec Mae Murray, John Gilbert

    Un dimanche matin comme les autres dans le petit royaume balkanique de Montebianco. A Castellano, la capitale, le roi Nikita 1er, son épouse la reine Milena et le baron Sadoja, vieillard à demi paralysé dont la fortune finance les besoins du royaume, sortent de la messe. Dans un petit village, ce même dimanche, l'armée prend ses quartiers après les traditionnelles manœuvres, à sa tête le bouillant prince héritier Mirko et son cousin, le prince Danilo. Les deux officiers tombent amoureux de Sally O'Hara, la vedette de la tournée américaine " Manhattan Follies " en représentation au village. C'est Danilo qui l'emporte dans le coeur de Sally, mais le roi lui rappelle qu'un prince ne saurait épouser une danseuse. Dépitée par ce qu'elle prend pour un abandon, Sally accepte alors de devenir la femme de Sadoja, qui meurt la nuit de ses noces. La veuve part en Europe avec la fortune du défunt et y mène une grande vie. Nikita confie à Mirko la mission de récupérer les millions de la jeune veuve.

    Cette deuxième adaptation de l'opérette de Franz Lehár après la version hongroise de Michael Curtiz (célèbre réalisateur de « Casablanca ») est à la fois le plus gros succès commercial d'Erich Von Stroheim, le film qui imposa John Gilbert auprès du public (avant le triomphe de « La grande parade ») et le plus gros succès critique de Mae Murray.Malgré un budget de près de $600 000, le film fut très rentable pour la MGM qui produira deux remakes parlant (en 1934 d'Ernst Lubitsch avec Maurice Chevalier et Jeannette Mac Donald et en 1952 d'Arthur Lubin avec Lana Turner). Bien qu'Erich Von Stroheim et Mae Murray se détestèrent cordialement sur le tournage (Murray déclarant à qui voulait l'entendre que le film serait un navet), « La veuve joyeuse » fit l'objet d'éloges de la part de la critique, qui salua au passage la prestation de Mae Murray tout en précisant « qu'enfin un réalisateur avait fait d'elle une actrice ». Elle dut apprécier.
    Von Stroheim signe là son dernier succès en tant que réalisateur, avant de connaitre une longue traversée du désert. Les futures stars Clark Gable et Joan Crawford ont un cameo dans le film.

     

    9

    LES 10 COMMANDEMENTS
    THE 10 COMMANDMENTS

    CECIL B.DE MILLET

    23.11.23

           527 006 $  

                    2 457 710 $  

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Theodore Roberts, Charles De Rochefort

     

    Maltraités par les Égyptiens, les Hébreux partent, guidés par Moïse. Ils échappent à leurs poursuivants égyptiens en franchissant la Mer Rouge qui se referme sur leurs ennemis. Moïse reçoit les Dix Commandements mais les Hébreux se laissent aller à l'idolâtrie et adorent le Veau d'Or. Deuxième partie: San Francisco. Les deux frères Mc Tavish, John et Dan, aiment la même femme, Mary Leigh. Celle-ci s'éprend de Dan et l'épouse. Dan devient un riche et malhonnête constructeur immobilier et il est responsable de la mort de sa propre mère. Il prend alors pour maîtresse une Eurasienne, Sally Lung, qu'il tue après qu'elle lui ait passé la lèpre. Dan meurt dans un accident et Mary qui se croyait elle aussi atteinte par la lèpre est sauvée par John et par la prière.

     

    L'énorme décor du palais de Ramsès avec ses 21 statues de sphinx pesant chacune 5 tonnes existe toujours. Construit à Guadalupe, il était assez grand pour que, durant le tournage 2500 personnes et 3500 animaux puissent évoluer librement. Un tronçon de la plage située au nord de Los Angeles, long de 27 km fut importé sur le plateau afin de reconstituer les dunes de sable. Après le tournage, le décor fut enfoui sous le sable et devint avec le temps une légende urbaine, attirant des « archéologues » amateurs. Le site est maintenant reconnu comme un site archéologique officiel par l'état de Californie, et il est illégal d'enlever des artefacts du site.

     

     

    10

    ROMOLA 

    HENRY KING

    06.12.24

           417 440

                     497 234 $

    ZZZZ Un film MGM avec Lilian et Dorothy Gish, William Powell, Ronald Colman

     

    À la fin du XVe siècle, Tito (William Powell) s'installe à Florence et fait la connaissance d'un érudit aveugle, Bardo Bardi, dont il gagne la confiance, et de sa fille Romola (Lillian Gish). Il rencontre une autre jeune fille, Tessa (Dorothy Gish), et par jeu il organise un faux mariage avec elle, mariage que Tessa croit réel. Sans être amoureuse de Tito, Romola l'épouse pour obéir à son père, et Tessa, trahie, finit par se noyer. Petit à petit, Tito fait son chemin et accède au poste de chef de la magistrature. Mais il abuse de son pouvoir et est détesté par le peuple. Lorsque celui-ci se révolte, Tito est tué et Romola peut se marier avec Carlo Buccelini (Ronald Colman) qui l'aime depuis toujours.

     

    Basé sur le roman de George Eliot, le film fut entièrement tourné en Italie. Lilian Gish y rencontra Benito Mussolini pour qui elle eut une profonde admiration. Personne n'est parfait. Bien que moins populaire que sa sœur, Dorothy Gish n'en était pas moins une vedette de l'époque. William Powell connait l'un de ses premiers grands rôles. Il deviendra une des principales vedettes de la MGM, spécialisé dans les films policiers d'enquêtes à la Agatha Christie, puis dans les pastiches de ceux-ci, en particulier la très populaire série des « Introuvable ».

     


     

     

    11

    MADAME SANS GENE 

    LEONCE PERRET

    20.04.25

        406 892 $

                 406 892 $

    ZZZZUn film UNITED ARTIST  Avec Gloria Swanson, Charles de Rochefort

     

    Une jeune lavandière s'amourache d'un officier qui sert Napoléon. Elle l'épouse et devient duchesse de Danzig. Cependant, sa cruauté et son impertinence lui attirent les foudres de l'empereur qui exige de son mari qu'il divorce d'elle. Mais son humour va lui garantir le pardon impérial.

     

    Cette adaptation de la célèbre pièce de Victorien Sardou (1893) fut entièrement tournée en France, tout simplement parce que Miss Swanson y passait ses vacances. Et parce que miss Swanson jouait dans le film, plusieurs monuments nationaux furent mis à disposition d'un tournage pour la première fois, comme le château de Fontainebleau.
    Pour une question pratique, la Paramount embaucha Leonce Perret, considéré alors comme l'un de nos meilleurs réalisateurs. Le studio engagea également le Marquis Henri de La Falaise en tant que traducteur de la star. C'est ainsi qu'il devint le troisième mari de Gloria Swanson. Devenue marquise après quatre mois sur le sol français, elle fit un retour triomphal aux États-Unis comme noble européenne, ayant même droit à des parades à New York et Los Angeles.
    Il resta le film favori de l'actrice.

    Il n'existe plus de copie du film

     

    12

    LA PETITE ANNIE
    LITTLE ANNIE ROONEY

    WILLIAM BEAUDINE

    18.10.25

               404 800 $

                      457 800 $

    Un film UNITED ARTIST Avec Mary Pickford

     

    ZZZZUne jeune fille, Annabelle Rooney surnommée "La Petite Annie", doit faire face à une crise de nerf, quant l'homme qu'elle aime, Joe Kelly, est accusé d'avoir tué son père, l'officier de police Timothy Rooney. Son frère, Tim, traque Joe et lui tire dessus dans une ruelle. Grièvement touché, Joe est transporté à l’hôpital ou accourt "La Petite Annie" pour offrir son sang afin de lui faire une transfusion sanguine qui pourrait le sauver.



    La genèse de ce film produit et écrit par Mary Pickford elle-même est assez particulière. En effet, à 33 ans et après avoir joué des rôles d'adultes dans ces deux derniers films, elle pensait s'être enfin débarrassé de son image de petite fille chérie de l'Amérique. Début 1925, par l'intermédiaire du magazine Photoplay, elle demanda au public dans quel type de rôle il souhaitait la voir. 20 000 lettres reçues plus tard, la réponse fut sans appel : une petite fille (Heidi et Alice au pays des merveilles furent notamment proposées). Elle s'y résigna donc, et s'inspira d'une célèbre chanson de 1890 interprétée par Michael Nolan et encore très populaire en 1925. Son personnage étant irlandais, elle signa le scénario sous le pseudonyme de sa grand-mère irlandaise, Catherine Hennessey.

     

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=9CN_dLgK0ME

     

    13

    LE VOLEUR DE BAGDAD
    THE THIEF OF BAGDAD

    RAOUL WALSH

    18.03.24

      372 595 $

                     1 587 275 $ 

    THE THIEF OF BAGDAD BOX OFFICE 1924

     

    Un film UNITED ARTSIT Avec Douglas Fairbanks

     

     Le voleur, Ahmed, tombe amoureux d'une princesse. Pour obtenir sa main il se fait passer pour un prince, et doit concourir auprès de trois autres princes. Il devra aussi lutter contre les machinations du prince mongol.

     

    Deuxième plus gros succès de 1924.

     

     Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=l-fBHErpSoA

    14

    GRAUSTARK

    DIMITRI BUCHOWETZKI

    30.08.25

           298 547 $

              298 547 $ 

     ZZZZ 

    Un film FIRST NATIONAL avec Norma Talmadge

     

    L'histoire s'ouvre lorsque le héros, Grenfall Lorry, aperçoit au travers de la vitre d'un wagon restaurant la princesse Yetive assise dans une vitre de voiture-restaurant. Il monte à bord de son train. Ils tombent amoureux mais Grenfall ignore le rang de la princesse qui est promise a un autre.  Il se rend a Graustark pour empêcher ce mariage.

     

    Graustark est le nom d'un pays imaginaire d'Europe de l'Est, servant de décor à plusieurs romans de George Barr McCutcheon.
    Il est le deuxième remake d'un film sorti en 1915 (la Fox en avait produit un en 1923).
    La MGM produira avec succès une adaptation d'un roman de George Barr McCutcheon l'année suivante : « Beverly of Graustark ».

     

    15

    PETER PAN

    HERBERT BRENON

    29.12.24

             289 096 $

                289 096  $ 

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Betty Bronson

     

    Dans une famille anglaise, les trois enfants ne songent qu'à faire revivre les aventures de Peter Pan, que leur conte Nana, nurse et chien fidèle. Mais Wendy est triste, elle est maintenant devenue une grande fille et elle ne pourra plus partager sa chambre avec ses frères, John et Michael. C'est leur dernière nuit dans la même pièce. Une nuit qui va emmener les enfants dans l'univers de Peter Pan. Jusqu'au petit matin un monde inconnu s'offre à eux, il rencontreront la fée Clochette, les Indiens, les sirènes, les pirates et le terrible Capitaine Crochet.

     

    Cette première adaptation de la très célèbre pièce de Sir James Matthew Barrie (1904) fut applaudie par le public comme la critique pour la qualité de ces trucages et de sa mise en scène. Bien que très fidèle à la pièce, Herbert Brennon ajouta des éléments au film, comme la scène ou la chienne Nana, baby-sitter des enfants, donne le médicament aux enfants, reprise dans la version animée de Walt Disney.
    C'est l'actrice Betty Bronson qui joue le rôle de Peter Pan. Elle fut choisie après audition par Barrie lui-même, et ce alors que Gloria Swanson et Mary Pickford étaient intéressées par le rôle.

     

     Le film complet :  https://www.youtube.com/watch?v=4bNLJG_Kkug

    16

    LE CLUB DES 3
    THE UNHOLY THREE

    TOD BROWNING

    16.08.25

              285 825 $   

                          285 825 $   

    ZZZZUn film MGM avec Lon Chaney, Mae Bush, Matt Moore, Victor Mc Laglen

     

    Le Club des Trois se compose de trois phénomènes de cirque qui s'unissent après la fermeture par la police de la baraque foraine qui les employait : un ventriloque, le professeur Echo, un nain, Tweedledee, et un colosse, Hercule. Déguisé en vieille Mrs. O'Grady, Echo ouvre une oisellerie et vend des perroquets auxquels il donne la parole par ventriloquie. Le nain joue le rôle d'un bébé, son, Hercule devient son et Rosie, la petite amie d'Echo, sa. Les clients, mécontents du mutisme des perroquets qu'ils ont achetés, reçoivent la visite de Mrs. O'Grady accompagnée du, qui repèrent ainsi les lieux pour un futur cambriolage... Mais Echo est jaloux de l'attention que porte à Rosie le jeune vendeur Hector. La veille de Noël, ses deux complices dérobent les bijoux du riche Mr. Arlington et tuent le propriétaire des lieux, qui les avait surpris. Après la visite de la police au magasin, le trio cache le butin dans l'appartement d'Hector qui, arrêté, passe en jugement pour meurtre.

     

    Parmi les nombreuses idées géniales d'Irving Thalberg (peut être le meilleur producteur de l'histoire d'Hollywood), il y eut celle de réunir Tod Browning et Lon Chaney. Grand classique, « Le club des trois » est le premier film de l'une des plus fructueuses collaborations du cinéma muet. Il est également considéré comme le premier chef-d'œuvre de Browning, qui reste célèbre pour avoir réalisé le premier « Dracula » et le cultissime « Freaks ».
    Dans le rôle d'Hercule, Victor McLaglen connait son premier grand rôle. Si on se souvient surtout de lui pour ses rôles d'ivrogne irlandais bourru, mais gentil dans sept films de John Ford, aux côtés de John Wayne, peu se souviennent qu'il fut une véritable star dès l'époque du muet.
    Browning et Chaney feront un remake parlant du film en 1930, avec autant de succès.

    17

    L'AMAZONE
    ZANDER THE GREAT

    GEORGE W.HILL

    02.05.25

              263 988 $    

                264 738 $    

    ZZZZ 

     

    Un film MGM avec Marion Davies

     

    Un petit orphelin est adopté par une femme qui a déjà un jeune fils. Quand la bienfaitrice décède l'orphelin et Zander le jeune garçon se mettent en route pour les grands espaces. Ils veulent retrouver le père de Zander perdu quelque part vers la frontière mexicaine, mais ils trouvent trois contrebandiers.

    Au départ, cette adaptation d'une pièce de Broadway de 1923, était réalisé par Clarence G. Badger, mais William Randolph Hearst, producteur du film, n'aimant pas les premiers rushs, brûla les négatifs, vira Badger et le remplaça par George W. Hill qui reprit le film à zéro. Les critiques furent bonnes, tout comme l'accueil du public.

     

    18

    LE PRIX D'UNE FOLIE 
    THE COAST OF FOLLY

    ALLAN DWAN

    21.09.25

        263 663  

              263 663 $          

    ZZZZ 

     

    Un film PARAMOUNT avec Gloria Swanson

     

    Nadine Gathway, incapable de supporter son mari, quitte la maison et tombe à l'abri des regards pendant 20 ans. Quand M. Gathway meurt, il laisse sa grande fortune à sa fille, Joyce, à condition qu'elle ne soit jamais impliquée dans un scandale.

     

    Dans cette adaptation d'un roman de Conninsby William Dawson, Gloria Swanson joue le double rôle de la mère et de sa fille.

     

    19

    SALLY FILLE DE CIRQUE
    SALLY OF THE SAWDUST

    DAVID W.GRIFFITH

    02.08.25

           262 081 $  

                    304 081 $  

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Carol Dempster, W.C Field

     

    Sa fille unique s'étant mariée à un saltimbanque, le juge Foster la met à la porte. Avant de mourir, elle laisse sa petite fille Sally sous la protection de son ami McGargle. Quelques années plus tard, Sally qui a grandi dans l'atmosphère du cirque ne sait rien de ses origines.

     

    Depuis 15 ans David Wark Griffith est un pilier du cinéma américain, enchaînant les mégas hits, encensé par la critique. Pourtant, ses précédents films ont rapporté un peu moins d'argent qu'à l'accoutumée, tout en continuant à coûter cher. L'échec sans appel de son dernier film sorti en 1924, « Isn't life wonderful », couplé à une mauvaise gestion de sa fortune (accentué par un problème d'alcoolisme naissant) l'oblige à vendre ses parts de la United Artists qu'il a cofondée, et à quitter le studio. Il signe ensuite un contrat avec la Paramount qui le renfloue un temps, mais qui rogne sa liberté artistique. Toutefois cette adaptation d'un show musical de 1923 (Poppy) obtiendra des critiques correctes et un bon accueil du public. Ce sera pourtant son dernier véritable succès.
    W.C Field jouera dans le remake parlant du film sorti en 1936.

     

     Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=g67D8p0p4AM

    20

    LA GRANDE PARADE
    THE BIG PARADE

    KING VIDOR

    05.11.25

          255 353

                     4 835 710 $

    ZZZZ Un film MGM avec John Gilbert, Renée Adorée

    Lorsqu'il assiste à une parade militaire, Jim Apperson, fils d'un riche industriel au tempérament oisif et peu engagé, pense avoir enfin trouvé sa vocation. Il s'enrôle immédiatement dans l'armée et s'embarque pour la France, où la Première Guerre mondiale fait rage. Là, le courage et le dévouement cèdent rapidement la place à la désillusion et à la peur. Seule sa rencontre avec une jeune paysanne, Mélisande, illumine son quotidien. Mais Jim, appelé au combat, ne peut rester auprès d'elle. Blessé au cours des affrontements, il apprend quelque temps plus tard que le village de sa belle a été entièrement dévasté. Bouleversé, Jim entreprend de la rejoindre.

    Non, il n'y a pas de faute de frappe, de zéro ajouté par mégarde au total cumulé des recettes du film ! Cette adaptation du roman autobiographique de Laurence Stallings est tout simplement le plus gros succès du box-office américain de la décennie, et probablement du muet. Mais contrairement à ce qu'on peut lire sur le Net à propos du film, il ne s'agit pas de la plus grosse recette mondiale de cette époque. Il fit de John Gilbert et de l'actrice française Renée Adorée des stars mondiales.
    La MGM, s'apercevant qu'une clause du contrat de King Vidor lui octroyait 20 % des profits du film, l'escroqua purement et simplement. Le studio le convoqua à une réunion, lui montrant une comptabilité faussée avec un coût du film plus élevé qu'il ne l'était, tout en minimisant les recettes, afin de le convaincre de vendre ses parts dans le film pour une somme modeste. Ce qu'il fit. Il déclara : « Je me suis donc épargné de devenir millionnaire au lieu d'un jeune réalisateur en difficulté qui essaie de faire de son mieux avec une caméra ».
    « La grande parade » rapporta ces $255 000 de 1925 dans une seule salle, l'Astor de New York, l'une des plus prestigieuses du pays, mais à la capacité moyenne (1066 places). Le film restera à l'affiche durant 96 semaines dans cette seule salle, y rapportant plus de $1,5 million ! D'ailleurs, l'exclusivité du film sera exceptionnellement longue puisqu'il faut attendre le milieu de l'année 1927 pour que le film connaisse un semblant de diffusion nationale. En effet, la MGM ayant déjà gagné une somme colossale ne le diffusa pas dans les salles des petites villes de province afin de garder au film une dimension de prestige.
    Bien que ce ne soit pas le premier film de guerre « pacifiste », il reste dans les mémoires comme tel. Il eut en tous cas une influence réelle sur « A l'ouest rien de nouveau ».


    Le trailer du film restauré : https://www.youtube.com/watch?v=P_-BvxzdOr4

     

    21

    LA RANCON
    THE GREAT DIVIDE

    REGINALD BARKER

    10.02.25

        254 832 $

                254 832 $

    ZZZZ

    Un film MGM  Avec Alice Terry, Wallace Beery

     

    Steven Gand a décidé de vendre la mine qu'il exploite à la frontière du Mexique. Les acheteurs étant retardés, il en profite pour visiter une dernière fois la fiesta annuelle et y rencontre Ruth Jordan, la fille de son associé, mort depuis longtemps. Il découvre une jeune fille désœuvrée, lasse du monde qui l'entoure. Il décide de lui rendre gout à la vie et la kidnappe.

     

    Deuxième adaptation, après celle de 1915, d'une célèbre pièce de Broadway (1906) signée William Vaughn Moody. Le film fera l'objet d'un remake parlant en 1929, et la pièce sera une dernière fois adaptée au cinéma en 1931 sous le titre « Woman hungry ».
    Alice Terry célèbre pour sa beauté et sa chevelure blonde était en fait brune. Il se trouve que pour son rôle de Marguerite dans « Les quatre cavaliers de l'apocalypse » elle portait une perruque blonde. L'immense succès du film la starifia, mais lui imposa également de porter cette perruque pour tous ses autres rôles.


     

    22

    QUO VADIS

    GABRIELLINO D'ANNUNZIO

    GEORG JACOBY

    10/24

    18.02.25 AUX USA

               245 670 $

                      256 112$

    ZZZZUn film FIRST NATIONAL Avec Emil Jannings

    En 64 après Jésus-Christ, à Rome, le Consul Marcus convoite une esclave, Lygie, qui appartient à l'Empereur Néron, qui lui en fait cadeau. Mais Lygie s'échappe grâce à la force colossale de son ami, le géant Ursus, qui lui est tout dévoué, et se réfugie chez les chrétiens. Marcus est bouleversé par la grandeur d'âme de ces premiers croyants et de leur chef, Pierre, et renonce à faire de Lygie son esclave. Lorsque Néron, au cours d'une de ses crises de folie, met le feu à Rome, Marcus essaye de sauver Lygie et Ursus qui, avec les chrétiens, ont été rendus responsables de l'incendie, mais il est arrêté sur l'ordre de l'Impératrice Poppée, la femme de Néron, dont il a repoussé les avances. Avec les chrétiens, Lygie et Ursus sont livrés aux fauves dans l'arène, mais leur courage fait l'admiration de la foule, et les soldats de Marcus en profitent pour renverser Néron et le remplacer par le Général Galba. Marcus et Lygie renoncent à Rome pour vivre leur bonheur...

    Le célèbre roman du polonais Henryk Sienkiewicz de 1895 avait déjà été adapté au cinéma par les Italiens en 1913, avec un immense succès. Cette nouvelle version italienne fut plus malheureuse dès sa conception. Au début du tournage, un lion sortit de sa cage et tua un figurant. Les deux producteurs du film ne s'entendant pas, Gabriellino D'Annunzio, dont c'était le premier (et dernier) film, ne maîtrisant pas le budget, la production était au bord de la faillite au bout de quelques mois, et ne fut sauvée que par une intervention financière allemande. La présence d'Emil Jannings au casting dut beaucoup aider. Toutefois ce financement fut conditionné à l'engagement du réalisateur allemand Georg Jacoby comme coréalisateur.
    L'accueil du public comme de la critique fut mitigé. Le film était trop fastidieux, avec trop de lenteurs, bien que les scènes épiques furent réussies. La prestation de Jannings, considéré comme l'un des plus grands acteurs du monde, fut jugée inférieure à d'habitude. En raison de son coût élevé, le film fut un échec financier qui mit un terme à la carrière du producteur Arturo Ambrosio, figure majeure du cinéma italien du début du siècle.
    La MGM adaptera à son tour le roman en 1951. Ce sera le plus gros succès mondial de l'année.

    Le film complet https://www.youtube.com/watch?v=CoplY775y10

     

    23

    THE PONY EXPRESS

    JAMES CRUZE

    20.09.25

      233 212 $

                    271 112 $ 

    Un film PARAMOUNT Avec Betty Compson, Wallace Beery, George Bancroft

     

    En 1860, un sénateur qui ambitionne de faire de la Californie son fief personnel, intrigue pour que le territoire ne rentre pas dans l'Union et se sépare des États-Unis. Déguisés en indiens, ses hommes détruisent un convoi d'émigrants, mais une petite fille survie, sauvée par un cavalier du Pony Express.

    Betty Compson tourne pour la deuxième fois sous la direction de James Cruze, devenu son mari en début d'année. C'est son dernier film pour la Paramount qui ne souhaita pas renouveler son contrat. Elle choisit alors de devenir une actrice freelance. C'est l'une des premières stars à ne pas avoir de contrat avec un studio. Les deux années suivantes ne seront pas glorieuses, puisqu'elle tourna essentiellement dans des films à petits budgets pour la Columbia. 

     Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=W8FBZ4zl_Gc

    24

    LA FRONTIERE HUMAINE
    NEVER THE TWAIN SHALL MEET

    MAURICE TOURNEUR

    13.09.25

           226 658 $

              336 658 $ 

     ZZZZUn film MGM avec Anita stewart, Bert Lytell

     

    Tamea, la jolie fille d'un capitaine au long cours français et la reine d'une île des mers du sud, accompagne son père lors d'un voyage à San Francisco. À l'arrivée au port, son père est déclaré malade de la lèpre. Après avoir confié Tamea à son ami Dan Pritchard, il se suicide. Avec l'aide de Mellenger, un journaliste, Dan s'occupe de la jeune fille, et devient amoureux d'elle, au grand dam de sa fiancée Maisie. Les affaires de Dan périclitent et Tamea retourne dans son île paradisiaque. Dan la rejoint bientôt, et ils se marient lors d'une cérémonie traditionnelle. La chaleur et l'inaction pèsent sur le caractère de Dan. Mellenger arrive sur l'île avec Maisie. Plus tard, Dan retourne aux États-Unis avec elle, Mellenger, lui, reste sur l'île et offre son amour à Tamea.

     

    Cette adaptation d'un roman de Peter B. Kyne est le dernier succès d'Anita Stewart. Elle était devenue célèbre en 1911, à l'âge de 16 ans, avec une adaptation du roman de Charles Dickens, « Un comte de deux villes ». Effrayée par le cinéma parlant, elle préféra prendre sa retraite après n'avoir fait qu'un test dans un court-métrage musical en 1932. En 1935, elle écrit un roman policier sans trop de succès. Elle décède d'une crise cardiaque en 1961.
    Boris Karloff tient un petit rôle non crédité dans le film.
    Le film de Tourneur fera l'objet d'un remake parlant en 1931, réalisé par W.S Van Dyke, avec Leslie Howard.

     

    25

    LE TRAIN DE 6H39
    EXCUSE ME

    ALFRED J.GOULDING

    19.01.25

             216 791 $

                216 791  $ 

    ZZZZUn film MGM avec Conrad Nagel, Norma Shearer, Renée Adorée

     

    Lorsque le lieutenant Mallory reçoit son ordre de se présenter immédiatement à Honolulu, il persuade sa fiancée Marjorie Newton issue de la haute société de se marier immédiatement. Toute l'action se situe dans le train que les deux ont pris afin de trouver la bonne personne qui pourra les marier. 

    Jeanne de la Fonte est une enfant d'artistes de cirque. Alors adolescente, elle suit une troupe de théâtre partant en tournée à travers l'Europe, puis finit par s'installer à Londres au début de la Première Guerre mondiale. Elle commence à se faire une réputation entre l'Angleterre et l'Australie, où elle tourne son premier film en 1918, sous le pseudonyme de Renée Adorée. L'année suivante elle part s'installer aux États-Unis. En 1922, elle joue pour la première fois face à l'étoile montante John Gilbert dans « Monte Cristo » (que nous avons dans le top 50 de 1922). Elle est encore peu connue quand elle tourne dans « Le train de 6h39 », mais quelques mois après cette deuxième adaptation d'une pièce de Rupert Hugues (1911), elle retrouvera Gilbert dans « La grande parade » qui fera d'eux des stars. Ils se retrouveront dans 6 autres films. Elle est interprétée par Bérénice Bejot dans le film « The artist ».
    À noter que ce film est l'un des premiers succès de Norma Shearer qui deviendra l'une des plus grandes stars de la MGM.

     

    26

    LES CADETS DE LA MER
    THE MIDSHIPMAN

    CHRISTY CABANNE

    04.10.25

              214 450 $   

                          215 950 $   

    ZZZZ

     

     

    Un film MGM avec Ramon navarro

     

    James Randall, officier de l'Académie navale, tombe amoureux de Patricia Lawrence, une femme issue d'un milieu modeste. Elle est fiancée à Basil Courtney, un riche, mais bon à rien, qui propose un stratagème pour discréditer son rival et qui fera tout pour le faire expulser de l'Académie. 

     

    Joan Crawford, alors inconnue, fait une apparition dans le film.

    27

    SA SOEUR DE PARIS
    HER SISTER FROM PARIS

    SIDNEY FRANKLIN

    02.08.25

              213 306 $    

                230 306 $    

    ZZZZUn film FIRST NATIONAL avec Constance Talmadge, Ronald Colman

     

    A Vienne, un célèbre romancier et sa femme se disputent et elle part pour aller chez sa mère. À la gare, elle rencontre son jumeau, une danseuse célèbre à Paris, qui accepte de jouer un tour à son mari pour aider à ranimer leur mariage.

     

    Un remake parlant du film est sorti en 1934 avec Constance Bennett.
    Vétéran de la Première Guerre mondiale, tout comme ses amis Claude Rains et Basil Rathbone, Ronald Colman fut grièvement blessé à la jambe en 1915, ce qui lui laissa une démarche boiteuse qu'il essaya de camoufler toute sa vie. Il débuta au théâtre en 1916. Le succès fut immédiat. En 1920, il partit aux États-Unis où il triompha sur les planches, avant d'être repéré par Henry King qui lui donna son premier grand rôle au cinéma dans « Dans les laves du Vésuve » en 1923 (qui fut un succès comme nous l'avons vu dans le top 50 de cette année-là). Athlétique (il exécutait lui-même ses cascades), régulièrement comparé à Rudolph Valentino, il devint une star majeure du cinéma.
    Contrairement à sa sœur Norma, Constance Talmadge souhaitait jouer uniquement dans des comédies, car elle se considérait naturellement douée pour faire rire, et ridicule dans les rôles dramatiques.
    Avec Norma, Mary Pickford et Douglas Fairbanks, elle est la première à avoir laissé ses empreintes devant le Grauman's Chinese Theater de Los Angeles, inaugurant une célèbre tradition.

     

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=15_bYzClXrc

     

    28

    INCOGNITO 
    THE KING ON MAIN STREET

    MONTA BELL

    25.10.25

        213 100  

              235 600 $          

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Adolphe Menjou, Bessie Love

     

    Le Roi Serge IV de Molvania se rend dans une petite ville américaine et tombe amoureux d'une de ses habitantes, Marie Young.

     

    Adapté d'une pièce française de 1908, « Le roi », écrite par Gaston Arman de Caillavet, ce film popularisa le charleston, dansé par Bessie Love.
    Deux bobines du film ont été tournées en technicolor.

     

    29

    A L'OMBRE DES PAGODES
    EAST OF SUEZ

    RAOUL WALSH

    12.01.25

           212 213 $  

                    212 213 $  

    ZZZZUn film PARAMOUNT avec Pola Negri, Edmund Low

     

    Après des études en Angleterre, Daisy Forbes revient en Chine son pays natale et découvre que son père vient de mourir. Elle est devenue une paria de la société en raison des révélations publique que l'infirmière orientale qui l'a élevée était en fait sa mère.

     

    Cette adaptation d'une pièce de 1922, écrite par W. Somerset Maugham est le dernier film de Pola Negri à figurer dans un top 50 annuel. Même si ses films continuaient à avoir du succès en Europe, ils commençaient à attirer moins d'Américains dans les salles. Sa relation supposée avec Rudolph Valentino ne joua pas en sa faveur. Encore moins son comportement lors de l'enterrement de celui-ci, où elle s'évanouit à plusieurs reprises. Elle avait aussi commandé ce jour-là une composition florale disproportionnée (formant les lettres P-O-L-A) ; cette réaction fut très mal perçue par l'opinion, qui considéra tout cela comme de la publicité déplacée. Alors qu'elle prétendait que Valentino fut le seul amour de sa vie, elle se maria à un aristocrate géorgien, l'auto proclamée prince Serge Mdivani, seulement neuf mois plus tard. Ce fut le coup de grâce pour sa popularité. Lorsqu'elle ne souhaita pas renouveler son contrat en 1928, afin de fonder une famille, la Paramount ne tenta pas de l'en dissuader.

     

     

    30

    LES FIANCEES EN FOLIE
    SEVEN CHANCES

    BUSTER KEATON

    11.03.25

          210 748

                     210 748 $

    ZZZZ Un film MGM avec Buster Keaton

    Courtier dans une mauvaise situation financière, Jimmie Shannon est le légataire de sept millions de dollars par son grand-père. Mais une condition accompagne cet héritage providentiel : Jimmie doit être marié avant 19h le jour de ses 27 ans. Encore célibataire, il fête justement ses 27 ans ce jour-là. La fille de son coeur, Mary, semble s'imposer mais Jimmie lui fait une demande si maladroite qu'elle lui refuse sa main. Retournant au country-club avec son associé, il se propose alors aux sept jeunes filles qu'il connaît, mais toutes l'envoient paître. Son associé lui suggère alors de le retrouver dans une église à 17h en promettant de lui dénicher une heureuse élue. Poursuivant toute la journée sans succès ses demandes, Jimmie se résigne à se rendre à l'église dite, alors déserte. Il s'assoupit sur le banc du premier rang alors qu'arrivent d'innombrables femmes, en blanc. Toutes arborent un journal dans lequel est paru une annonce avec la photo de Jimmie et un appel à volontaires pour l'épouser...

    Marié à Natalie Talmadge, sœur de Norma et Constance, Buster Keaton devait de l'argent à son beau-frère, le producteur Joseph Schenck. Aussi, quand celui-ci racheta les droits de la pièce à succès de David Belasco (1916), Keaton n'eut pas tellement la possibilité de refuser de faire ce film, alors qu'il détestait la pièce, la jugeant comme une vulgaire farce.
    Lors du tournage de la scène de poursuite sur un terrain en pente, la « bridal run », des rochers se détachèrent sous les pieds de l'acteur, et il dut courir vite, les esquiver et finalement grimper sur un autre rocher pour sauver sa vie. Lors d'une projection test, cette séquence gardée au montage fut celle qui provoqua le plus de rires dans le public. Keaton décida donc de la retourner de façon plus démesurée, avec une centaine de faux rochers. Elle reste l'une des scènes mythiques de sa carrière. Malgré tout la star n'a jamais aimé ce film.
    À noter la présence dans le film de Jean Arthur, ainsi que de Constance Talmadge comme figurantes.
    La scène d'ouverture fut tournée en Technicolor.

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=tgThp0qK1qk

     

    31

    MAMZELLE FORTUNE
    SALLY

    ALFRED E.GREEN

    29.03.25

      207 300 $

                207 300 $

    BOX OFFICE USA 1925

     

    Un film FIRST NATIONAL  Avec Colleen Moore

     

     

    Dans ce film produit par son premier mari, John McCormick, Colleen Moore reprend le rôle que tenait Marilyn Miller dans la célèbre comédie musicale de Broadway, jouée 561 fois au New Amsterdam Théâtre depuis le 21 décembre 1921.
    Marilyn Miller reprendra le rôle dans le remake parlant et musical de 1929.


     

    Il n'existe plus de copie du film. Seule une séquence de 75 secondes a été retrouvé.

     

    32

    LA DAME DE LA NUIT
    LADY OF THE NIGHT

    MONTA BELL 23.02.25

               205 550 $

                      205 550 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Norma Shearer

    Voilà une oeuvre de Monta Bell qui bénéficie d’une magnifique restauration et qui permet à Norma Shearer d’endosser deux rôles antinomiques : celui de la petite fille de bourgeois bien sage et rangée et celui de la fille des rues un peu vulgaire mais au bon cœur. L’histoire sentimentale n’a rien de bien sorcier : un jeune homme un peu manche aime Norma Vulgaire qui aime un jeune inventeur qui aime Norma Bourgeoise. Il n’y a pas vraiment de hic car cette dernière aime son inventeur ; elle doute simplement un chouïa avant de l’épouser quand elle voit dans le regard de Norma Vulgos tant d’amour pour son amant. Mais bon, elle a déjà, la Vulgos, un courtisan, elle n’a qu’à s’y lier et à laisser les jeunes gens beaux et riches ensemble… On sent qu’au niveau des classes sociales The Lady of the Night n’est pas franchement révolutionnaire. Quoique, en creux - on y revient…  Il y a également deux-trois petites belles idées, au-delà du jeu de la Norma qui s’en donne à cœur joie, qui valent d’être citées. ( résumé du film issu du site shangols)

    Avec « La dame de la nuit » Norma Shearer est pour la première fois en tête d'affiche. Cette Canadienne quitta Montréal en 1920 pour New York. Après trois années de galère, elle entre au studio de Louis B. Mayer où elle rencontre Irving Thalberg. Entre eux naîtra un profond respect mutuel. Ce dernier va tout mettre en œuvre pour lancer sa carrière, la faisant tourner 6 fois en 8 mois. Fin 1924, elle commence à se faire un nom et tourne aux côtés de Lon Chaney et John Gilbert dans « Larmes de clown ». Deux mois plus tard, elle donne la réplique à Conrad Nagel dans « Le train de 6h39 », et le mois suivant elle est la vedette de ce film où elle interprète des jumelles. Pour les scènes où les deux sœurs sont ensemble, une doublure fut utilisée, y compris filmée de face. Une certaine Joan Crawford trouva ainsi son premier rôle.

    Première partie du film (1/6) https://www.youtube.com/watch?v=q0Yc68OWb0Y

     

    33

    LE LIT D'OR
    THE GOLDEN BED

    CECIL B. DE MILLE

    25.02.25

      202 790 $

                    202 790 $ 

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT Avec Lilian Rich

     

    Flora femme fatale épouse un riche européen pour sauver la plantation familiale. Son mari et un rival font de l'alpinisme.Il trouve la mort sur un glacier. La soeur de Florah se marie avec le rival. Flora le saignera à blanc avant qu'il aille en prison.

     

    Ignorant la mise en garde d'un guide concernant la météo, Cecil B. DeMille et 12 techniciens furent pris dans une tempête de neige sur le mont Ranier. Afin de survivre au blizzard, ils durent brûler pour $20 000 de matériel (négatifs, trépieds de caméra, matériel de tente, etc.).
    Malgré tout, cette adaptation d'un roman de Wallace Irwin est considérée comme mineure dans la filmographie du réalisateur.

     

    34

    VEDETTE
    STAGE STRUCK

    ALLAN DWAN

    16.11.25

           199 607 $

              241 507 $ 

     BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Gloria Swanson

     

    Jennie Hagen (G. Swanson) est serveuse dans un petit restaurant minable. Elle est follement amoureuse de Orme Wilson (L. Gray) qui prépare les crêpes. Hélas, il ne s'intéresse qu'aux actrices. Jennie songe à en devenir une pour lui plaire...
     
     
    Cette comédie signée Allan Dwan a la particularité de contenir plusieurs séquences en Technicolor bichrome, au début du film et à la fin. Le film joue de l'image de Gloria Swanson telle qu'elle avait été véhiculée par les films de DeMille. Le début du film introduit d'une manière tonitruante une grande actrice vêtue de tenues totalement extravagantes, le tout en Technicolor. Alors que l'actrice se lance dans une interprétation de Salomé et attrape le plateau d'argent où repose la tête de Saint Jean-Baptiste, nous retombons sur terre. La serveuse Jennie Hagen est là, le plateau à la main, en train de se faire houspiller. Tout ce que nous avons vu n'était qu'un beau rêve éveillé de Jennie. Gloria Swanson est mise à rude épreuve dans ce film, comme dans Manhandled (1924, A. Dwan). Elle se débat au milieu d'une salle de restaurant bondée où elle tente tant bien que mal de servir les tables face au flot de clients qui l'envahissent. Vêtue d'une robe informe et à peine coiffée, elle ne projette que fort peu de sex-appeal. Il n'est guère étonnant que Lawrence Gray ne la remarque pas, dans sa chambre tapissée de photos de stars de cinéma.
    (extrait du résumé et critique issus du site Ann Harding's treasure)
     
     

     

    35

    EN DISGRACE
    COMING THROUGH

    A.EDWRD SUTHERLAND

    15.02.25

             195 561 $

                195 561  $ 

    BOX OFFICE USA 1925

     

    Un film PARAMOUNT avec Thomas Meighan

     

    Désirant une promotion, Tom Blackford  marrie sa fille à son patron.

     

    Il s'agit de la première réalisation d'A. Edward Sutherland, jusqu'alors acteur. Il avait joué notamment dans « L'opinion publique » de Chaplin. Sans être un grand réalisateur, il enchaîna de nombreux succès dans les années qui suivirent, comme nous aurons l'occasion de le voir.

     

     Il n'existe plus de copie du film

     

    36

    LEARNING TO LOVE

    SIDNEY FRANKLIN

    25.01.25

              193 400 $   

                          193 400 $   

    BOX OFFICE USA 1925

     

     

    Un film FIRST NATIONAL avec Constance Talmadge

     

    Patricia Stanhope n'est pas vraiment est un coeur d'artichaud professionnelle . Après avoir promis d'épouser un de ses professeurs à la fin de ses études, elle devient successivement fiancée à un collégien qu'elle rencontre dans un train, à un jeune millionnaire de Chicago, et à un comte français. Le seul homme qui ne cède pas facilement à son charme et à sa beauté est Scott Warner, le bel avocat qui lui sert de tuteur. 

     

    37

    SA VIE
    THE LADY

    FRANK BORZAGE

    08.02.25

              190 048 $    

                190 048 $    

    BOX OFFICE USA 1925Un film FIRST NATIONAL avec Norma Talmadge

     

    Une jeune femme épouse un dandy fils d'un aristocrate britannique. Son mari, qui a été déshérité par son père, perd le peu d'argent qu'il a dans les casinos puis meurt, la laissant sans le sou et avec un fils en bas âge. Quand son ex-beau-père tente d'obtenir la garde de l'enfant, elle accepte de le confier à un couple en qui elle a confiance, mais quand elle va plus tard réclamer son fils, elle ne retrouve pas trace de son beau-père ni de son fils.

     

    Après le gros succès de « Secrets », Norma Talmadge souhaitait rejouer sous la direction de Frank Borzage. Mais cette adaptation d'une pièce de Broadway de 1923 attira nettement moins le public. Elle fit toutefois l'objet d'un remake parlant en 1933, avec Irene Dunne (« Le secret de Madame Blanche »).

     

    Le film complet : https://www.youtube.com/watch?v=PjHOybO2zkQ

     

    38

    L'ALOUETTE AU MIROIR 
    CLASSIFIED

    ALFRED SANTELL

    11.10.25

        188 938  

             245 438 $          

    BOX OFFICE USA 1925 

     

    Un film FIRST NATIONAL avec Corinne Griffith

     

    Babs Comet aime profiter de la vie, dépenser son argent en vêtements et économiser le coût du trajet du transport en commun en se faisant raccompagner par des hommes qu'elle drague souvent. Un jour, l'un d'entre eux ne tombe pas dans son jeu, ce qui la perturbe.

     

    Cette adaptation d'un roman d'Edna Ferber fit l'objet d'un remake parlant quatre ans plus tard.
    Alfred Santell, qui réalisait des courts-métrages pour le studio d'Hal Roach depuis 1917, signe là son premier long-métrage. Il quittera le métier en 1947 après un différent juridique avec la Republic Pictures.

     

    39

    LA RUEE SAUVAGE
    THE THUNDERING HERD

    WILLIAM K.HOWARD

    01.03.25

           188 383 $  

                    188 383 $  

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Jack Holt

     

    En 1876, une bande de chasseurs de bisons est rejoint par Tom Doan, fraîchement débarqué d'une ferme du Kansas. Tom rencontre, et tombe amoureux de Milly Fayre, la belle-fille de Randall Jett, le chef d'une bande de hors-la-loi notoires qui volent les chasseurs de bisons. Milly et Tom sont séparés lors d' un soulèvement indien déclenché par l'abattage irresponsable des troupeaux de buffles par des aventuriers blancs. Jett est tué par ses propres hommes, et Milly s'échappe, essayant de revenir à la civilisation. Elle est pourchassée par un groupe d'Indiens hostiles et tombe devant un troupeau de buffles en cavale. Tom la sauve. Les chasseurs de bisons soumettent les Indiens et Tom et Milly retournent à la civilisation.

     

    Dernier film de Jack Holt à figurer dans un top 50 annuel de Variety, « La ruée sauvage » marque également les débuts de son fils Tim Holt, qui comme lui, sera une vedette du western de série B. Gary Cooper passe pour la première fois à l'écran en tant que figurant dans cette adaptation d'un roman de Zane Grey. Un remake parlant avec Randolph Scott sortira en 1933 sous le titre « La ruée fantastique ».

    Il n'existe plus de copie du film

     

    40

    LA TOUR DES MENSONGES
    THE TOWER OF LIES

    VICTOR SJÖRSTRÖM

    11.10.25

          186 600

                     217 000 $

    Un film MGM avec  Lon Chaney, Norma Shearer

    Jan est un pauvre fermier dans un pays scandinave, luttant pour survivre sur les terres qu'il loue à Eric Gunnerson. Quand la fille de Jan, Glory, est née, il dit simplement "Une autre bouche à nourrir". Mais il trouve bientôt un grand bonheur avec elle. Glory grandit, elle et Jan prétendent être l'empereur et l'impératrice de Portugallia, une terre où tout se réalise, et August, un fermier, joue le rôle du Prince. À l'âge de 18 ans, Glory est devenue une beauté radieuse, et August et le neveu d'Eric, Lars, deviennent des rivaux pour conquérir son amour. Un jour, Eric est tué quand un grand arbre est frappé par la foudre, écrasant le vieil homme. Lars fait gérer les affaires de son oncle à un avocat qui est beaucoup moins indulgent pour les anciennes dettes, et Jan doit payer 300 $ de loyer en moins de six mois. Glory se rend à la ville pour gagner l'argent et Jan devient de plus en plus contrarié quand les lettres deviennent plus espacées pour s'arrêter finalement. À la date limite pour payer le loyer, Lars informe Jan  que Glory a réglé ses dettesl'argent, mais Glory ne rentre pas chez elle, et personne ne sait comment elle a gagné l'argent. Les mois se transforment en années, et l'esprit de Jan commence à craquer sous la pression de ne pas revoir sa fille. Petit à petit il sombre dans la folie. Il retrouvera Glory mais la folie le pousse à croire qu'il est vraiment l'Empereur et elle l'impératrice. Il trouvera la mort en se noyant en tentant de rejoindre sa fille qui repart en bateau en ville. Glory rentrera définitivement en ville pour s'y marier. 

    Un an après « Larmes de clown », la MGM reforme son trio gagnant pour adapter le roman de la célèbre auteure Selma Lagerlöf : « L'empereur du Portugal, Comte Verlandais » (1914).

     

     


     . 

     

    41

    LARMES DE CLOWN
    HE WHO GETS SLAPPED

    VICTOR SJORSTROM

    09.11.24

     185 500 $

                328 640 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM  Avec Lon Chaney, John Gilbert, Norma Shearer

     

    Sous le masque hilare du clown « Lui » se cache en réalité un éminent savant qui a renoncé à son identité pour échapper à ses souvenirs : il a perdu confiance dans la nature humaine lorsqu'il s'est rendu compte que sa femme qu'il aimait le trompait avec son meilleur ami, le baron Regnard, dans le but de s'approprier une invention qui devait l'enrichir. Maintenant, devenu célèbre en France sous le sobriquet de « Celui qui reçoit des gifles », il aime passionnément Consuelo la ravissante écuyère. Mais la jeune femme ne prend guère au sérieux ses déclarations enflammées car elle aime son partenaire, Bezano. Le père de Consuelo, le comte Mancini, un aristocrate débauché et désargenté, projette de la marier au baron Regnard, pour redorer son blason. Mais Consuelo dédaigne la proposition. Lorsque Lui apprend le projet, il élabore un plan pour se débarrasser à la fois du baron et du comte.

     

    Le roman de Leonid Andreyev publié en 1914 fut adapté une première fois au cinéma par les Russes en 1916. Les Américains en firent une pièce en 1922, avant qu'il ne devienne le premier film produit par la MGM. Ce ne fut toutefois pas le premier film du studio à sortir sur les écrans ; la MGM préféra attendre la saison des fêtes de fin d'année, plus propice aux films jugés importants, pour le diffuser.
    C'est également le premier film avec Leo, le lion rugissant, comme emblème du studio. Toutefois Leo rugissait déjà en 1917 (pour le film « Polly of the circus ») comme logo de la Goldwyn Pictures Corporation.
    Bien que la fin soit moins sombre que dans le roman (He n'empoisonne pas Consuello et ne se suicide pas), le film fut un grand succès critique autant que public (la MGM réalisa plus de $300 000 de profits à l'époque), et eut une importance capitale pour la suite des carrières de John Gilbert et Norma Shearer.
    Robert Ward et Bernard Stambler adaptèrent le film en opéra en 1959, joué au New York City Opera.


     

    42

    LA FEMME DE DON JUAN
    THE WIFE OF THE CENTAUR

    KING VIDOR
    01.12.24

               182 300 $

                    201 600 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Eleanor Boardman, John Gilbert

     

    Jeffrey Dwyer, un romancier doué mais névrosé, est attiré par Joan Converse, une jeune femme innocente, mais il l'oublie lorsqu'il rencontre la voluptueuse Inez Martin. Après une courte histoire passionnée, Inez quitte Jeffrey au profit d'Harry Todd, avec qui elle se marie. Jeffrey se tourne alors vers l'alcool et la débauche et n'écrit plus. Lorsqu'il réalise qu'il est en train de gâcher sa vie, il épouse Joan, loue une maison à la montagne et écrit un second roman, qui a du succès. Il est heureux avec Joan jusqu'à ce qu'Inez, dont le mariage a échoué, décide qu'elle veut renouer avec lui. Elle loue une maison à côté de la sienne, Jeffrey laisse alors une lettre à Joan, lui disant qu'il l'abandonne pour Inez. Toutefois, il finit par réaliser son erreur, revient vers Joan, qui lui pardonne et l'accueille chez eux.



    Née à Philadelphie, Eleanor Boardman était une actrice de théâtre qui se mit à tourner dans des films en 1922 suite à une extinction de voix provisoire. Elle connut son premier succès avec « Âmes à vendre ». « La femme de Don Juan » est son premier film sous la direction de King Vidor, qu'elle épousera en 1926.

     

    43

    LE ROI DU TURF
    THE DIXIE HANDICAP

    REGINALD BARKER

    29.12.24

      182 100 $

                    182 100 $ 

    BOX OFFICE USA 1925

     

    Un film MGM Avec Claire Windsor

     

    Une histoire très classique d'un triche juge et de sa très belle fille dans le milieu hippique. Le juge perd toute sa fortune et devient alcoolique et sa fille sera gravement blessée après une chute de cheval. Elle sera soignée par un homme et monte son meilleur cheval pour gagner une course richement dotée et sauver son père et finir par se marier avec son sauveur.

     

     

    44

    LA REINE DE LA MODE
    THE DRESSMAKER FROM PARIS

    PAUL BERN

    30.03.25

           181 353 $

            181 353 $ 

     BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Leatrice Joy

     

    Billy Brent rencontre et tombe amoureux de Fifi en France pendant la Grande Guerre, mais ils sont séparés par les combats et se séparent. En 1925, Billy est le gérant d'un magasin de vêtements dans une ville du Midwest, très insatisfait des idées de merchandising à l'ancienne du propriétaire du magasin, Angus McGregor. Profitant de l'absence de McGregor, Billy invite une célèbre couturière parisienne à défiler dans un magasin de mode, pour découvrir à son arrivée que le créateur n'est autre que son amour perdu, Fifi. McGregor revient à temps pour assister au défilé de mode, qui se déroule malgré les protestations des réformateurs locaux et est un grand succès. Fifi et Billy se retrouvent à l'autel.

     

     
    Coécrit par Howard Hawks, ce film est le dernier de Leatrice Joy pour la Paramount. Elle quitte en effet le studio pour se lancer dans l'aventure de la production indépendante au sein du studio nouvellement fondé par Cecil B. DeMille. C'est ainsi que ce film est également son dernier vrai succès.

     

    45

    THE MAN WHO FOUND HIMSELF

    ALGRED E.GREEN

    23.08.25

           180 300 $

                180 300  $ 

    BOX OFFICE USA 1925

     

    Un film PARAMOUNT avec Thomas Meighan

     

    Tom Macauley et son frère cadet, Edwin, sont directeurs dans la banque de leur père. Edwin spécule avec les fonds de la banque, mais le banquier Lon Morris, un supposé ami, complote avec succès pour que Tom  endosse la faute. En prison, Tom devient fou quand il apprend que Morris doit épouser Nora Brooks, sa fiancée. Il saura se venger.

    46

    UNE FEMME SANS MARI
    A SLAVE OF FASHION

    HOBART HENLEY

    23.09.25

              179 700 $   

                          179 700 $   

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM avec Norma Shearer, William Haines

     

     Katherine Emerson (Norma Shearer), une fille modeste de l'Iowa quitte sa petite ville natale et part pour New York. En route, elle est impliquée dans un accident de train dans lequel une autre femme est tuée. Katherine trouve le porte-monnaie de la femme et, parmi ses contenus, découvre une invitation pour la femme de passer six mois dans un appartement de luxe inoccupé à Manhattan. Katherine saisit cette opportunité et s'installe dans la suite élégante, et vit dans l'aisance. Sa famille apparaît de façon inattendue, et Katherine leur dit qu'elle est mariée à Nicholas Wentworth le propriétaire de l'appartement.

     

     Joan Crawford est figurante dans le film.

     

    47

    CHICKIE

    JOHN FRANCIS DILLON

    10.05.25

             178 200 $    

              178 200 $    

    BOX OFFICE USA 1925 

     

    Un film FIRST NATIONAL avec Dorothy Mackaill

     

    Chickie Bryce, jeune sténographe, rêve d'épouser un millionnaire. Jusque-là, cependant, elle se contente de continuer avec Barry, un avocat.La relation devient rapidement sérieuse, mais un jour Chickie rencontre Jake qui est millionnaire.

     

     

     

    48

    LES DEUX METHODES 
    CHEAPER TO MARRY

    ROBERT Z.LEONARD

    09.02.25

        177 403  

             177 403 $          

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM avec Conrad Nagel, Lewis Stone

     

    Dick Tyler est le partenaire junior dans le cabinet d'avocats Knight et Tyler. Il essaie de convaincre son partenaire, Jim Tyler, qu'il est plus rentable d'être marié que de vivre des aventures sans lendemain.

    Beau, grand (1,80m), blond aux yeux bleus, lorsqu'il débarque à Hollywood en 1918 pour se lancer dans le cinéma, Conrad Nagel n'a aucun mal à trouver des rôles. Dès 1920 il devient la vedette d'un film pour la première fois avec « The fighting chance ». Il enchaîne par la suite les succès, passant avec aisance le cap du parlant, se révélant même être un bon chanteur. Il est l'un des membres fondateurs de l'AMPAS (la fondation des Oscars) et de la Screen Actors Guild.

     

    49

    THE GOOSE HANGS HIGH

    JAMES CRUZE

    30.03.25

           176 084 $  

                   176 084$  

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Constance Bennett

     

    Bernard Ingals, qui occupe un poste municipal, s'est presque ruiné en envoyant ses trois enfants à l'université. Les jeunes arrivent tous à la maison pour la veille de Noël et leurs parents font de leur mieux pour leur donner du bon temps, mais les enfants égoïstes font d'autres projets et se rendent à une fête, laissant leurs parents à un dîner solitaire.

     

    Sœur ainée de Joan Bennett, Constance fut l'une des grandes stars des années 30. Ce que l'on sait moins, c'est qu'elle commençait déjà à se faire connaitre en 1925, après 3 ans d'activité dans le cinéma. Elle met un terme à sa carrière l'année suivante après s'être mariée au millionnaire mondain Philip Morgan Plant. Elle reviendra au cinéma après leur divorce en 1929.

     

     

    50

    SA MAJESTE S'AMUSE
    THE SWAN

    DIMITRI BUCHOWETZKI

    06.02.25

          174 429

                     174 429 $

    BOX OFFICE USA 1925 

     

     

    Un film PARAMOUNT avec Adolphe Menjou, Francese Howard

     

    Dans un royaume européen fictif, une jeune princesse amoureuse de son précepteur d'escrime a le cœur brisé de découvrir qu'elle a été fiancée au prince playboy d'un royaume voisin.

     

    La pièce du hongrois Ferenc Molnar (1920) fut adaptée à Broadway en 1923, avant de l'être par Hollywood. Le film fera l'objet de remakes parlants en 1930 (« Une nuit romanesque » avec Lilian Gish) et en 1956 avec Grace Kelly (« Le cygne »).

     

    En complément du top 50 US de 1925, je vous propose une sélection de films hors top 50 mais qui sont intéressants à divers titres.

     

     53

    L'AIGLE NOIR
    THE EAGLE

    CLARENCE BROWN

    08.11.25

     162 950 $

                323 150 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film UNITED ARTIST  Avec Rudolph Valentino, Vilmà Banky

    Un officier de l’armée russe, Vladimir Dobrovsky (Rudolph Valentino), est remarqué par la tsarine Catherine II (Louise Dresser) après avoir secouru une jeune femme, Mascha (Vilma Bánky). La tsarine ayant tenté de le séduire, il s'enfuit et l'impératrice, furieuse, met sa tête à prix. Peu après, son père étant mort après avoir été dépossédé de ses terres par un noble, Kyrilla Troekouroff (James A. Marcus), Vladimir jure de le venger et devient « l'Aigle noir », une sorte de Robin des Bois portant un masque noir. Mais il découvre que Troekouroff est le père de Mascha ; il tente de s'éloigner, acceptant une place de précepteur. Son amour pour Mascha étant plus fort que tout, il devient de plus en plus réticent à poursuivre sa vengeance, et finalement tous deux s'enfuient ensemble. Vladimir est capturé par les hommes de la tsarine qui le condamne à être exécuté. Mais au dernier moment elle se ravise et lui permet, sous un faux nom français, de quitter la Russie pour Paris avec Mascha.

    Cette adaptation du roman de Alexandre Pushkin (« Doubrovsky », 1833) est le premier gros succès du réalisateur Clarence Brown qui fera une grande carrière, couronnée de succès tant public que critique (il fut nommé cinq fois pour l'Oscar du meilleur réalisateur, et ses films en ont remporté en tout 38). Il a dirigé à six reprises Joan Crawford, et Greta Garbo sept fois.
    Rudolph Valentino voulut profiter de ce film pour se conférer une image plus virile. Pour ce faire, il assura lui-même la cascade d'ouverture du film où il saute d'un cheval sur un carrosse à toute allure.
    Valentino s'est dit fasciné par sa partenaire, Vilmà Banky, et lui proposa le rôle principal féminin dans son prochain film, « Le fils du Cheik ».

    " Le titre original devait être « The black eagle », mais apprenant que Douglas Fairbanks allait appeler son prochain film de la même façon, Valentino préféra éviter une confusion et se contenta de « The eagle ».  De son côté Fairbanks réagit de la même façon et changea le titre de son film qui devint « The black pirate ».

     

     61

    L'ANGE DES TENEBRES
    THE DARK ANGEL

    GEORGE FITZMAURICE
    27.09.25

               155 700 $

                    171 700 $

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Ronald Colman, Vilmà Banky

     

     Durant la 1ère guerre mondiale, le Capitaine Alan Trent (Ronald Colman) et Kitty Vane (Vilma Banky) préparent leur prochain mariage. Mais Trent est mobilisé, et la cérémonie est remise à plus tard. Au cours d'une bataille, Trent perd la vue et, refusant de devenir une charge pour Kitty, il lui fait croire qu'il est mort au combat.. Kitty envisage d'épouser le meilleur ami de Trent, Gerald Shannon (Wyndham Standing). Mais Shannon découvre que Trent est toujours en vie. En honnête homme, il dit la vérité à Kitty et celle-ci court retrouver Trent. Il essaie de la persuader qu'il ne s'intéresse plus à elle et tente de lui cacher sa cécité, mais elle comprend qu'il joue la comédie et se jette dans ses bras.



    Cette production de Samuel Goldwyn, adaptée d'une pièce de Broadway, fut le premier succès américain de Vilmà Banky. Cette actrice hongroise de seulement 24 ans avait déjà tourné en France, en Allemagne et en Autriche quand elle arrive à Hollywood. Elle formera avec Ronald Colman l'un des duos romantiques les plus connus du muet. En 1927 elle épousera Rod La Rocque avec qui elle restera jusqu'à la mort de celui-ci en 1969.
    Le film fera l'objet d'un remake parlant en 1935 avec justement Rod La Rocque.

     

     69

    LES RAPACES
    GREED

    ERICH VON STROHEIM

    04.12.24

      146 800 $

                    161 800 $ 

    BOX OFFICE USA 1925Un film MGM Avec Gibson Gowland

    Au début du siècle, MacTeague, un colosse aux cheveux blonds et bouclés travaille dans une mine d'or de Californie. Il est sujet à de terribles crises de colère et sur les conseils de sa mère mourante, il décide de quitter la mine pour tenter sa chance en assistant un dentiste itinérant. Bientôt, il ouvre son propre cabinet à San Francisco et a pour client Marcus et sa petite amie Trina. Maria, la femme de ménage de MacTeague vend à l'occasion un billet de loterie à Trina. Lors d'une partie de campagne en famille, Marcus casse une dent à Trina mais s'empresse de l'emmener voir son ami dentiste. Plusieurs séances sont nécessaires et petit à petit, MacTeague tombe follement amoureux de Trina au point de l'embrasser alors qu'elle est sous anesthésie. Rongé par son désir, il finira par l'avouer à Marcus qui, noblement, lui cède la place et lui fait même rencontrer la famille de Trina. Trina, au départ réticente, finit par accepter MacTeague. On lui apprend alors qu'elle vient de gagner 5000 dollars à la loterie. Marcus regrette amèrement son geste chevaleresque. Le couple se marie bientôt en famille mais Trina a beaucoup de mal à quitter le nid familial et imaginer un rapport charnel avec le rustre MacTeague le soir de la nuit de noce. Le temps passe et les rapports du couple s'arrangent même si Trina développe une passion maladive pour l'argent. Bientôt elle semble déçue par les réalités du mariage et son trouble s'aggrave. Quant à Marcus, il s'est querellé avec MacTeague à propos de l'argent au point de le menacer avec un couteau. Mais MacTeague n'a pas de rancune et Marcus revient dire au revoir au couple, leur expliquant qu'il part s'installer dans un ranch. Le couple est soulagé. Peu de temps après, MacTeague reçoit une lettre l'avertissant de l'interdiction d'exercer son métier parce qu'il n'a pas de diplôme. Trina y voit une dénonciation venant de Marcus. La chute du couple commence et MacTeague commence à chercher du travail mais aussi à boire dans un café. Trina passe son temps à lustrer ses pièces et refuse de toucher à son pactole. MacTeague se prend de dégout pour Trina et finit par la quitter. Elle trouve un emploi de femme de ménage. MacTeague erre et revient lui réclamer des sous pour pouvoir manger. Elle refuse. Plus tard il revient très en colère et la tue sauvagement, emportant le magot avec lui. Il part alors dans l'Ouest où il espère trouver de l'or dans les mines. Marcus, qui a fait sa vie au ranch, voit alors un avis de recherche de MacTeague et se lance à sa poursuite avec une patrouille. Celle-ci refuse de le suivre en arrivant dans la Vallée de la mort à cause de la chaleur intense. MacTeague, qui a ressenti un danger venir, quitte son compagnon de fortune et marche seul dans le désert aride. Bientôt, Marcus le retrouve et les deux hommes errent en souffrant atrocement de soif. Ils finissent par s'affronter, et MacTeague frappe mortellement Marcus qui a pris soin de s'attacher à lui avec des menottes. MacTeague se retrouve piégé en attendant la mort entre le cadavre de son ami et ses pièces d'or.

    Symbole de la démesure d'Erich Von Stroheim, ce film, considéré par certains critiques d'aujourd'hui comme le plus grand film de tous les temps, classé comme un chef-d'œuvre depuis les années 50, fut à l'époque un échec autant critique que public. Entièrement filmé avec des caméras derniers cris, en extérieur (une première à l'époque), dont deux mois dans la Vallée de la Mort pour la seule scène finale (à la suite de quoi l'acteur Jean Hersholt dut être hospitalisé pour avoir perdu 14 kg). Après deux ans de tournage et 85 heures de rushs, Stroheim aboutit à un montage originel de près de huit heures. Seules 12 personnes ont vu ce montage considéré comme le Saint Graal par les historiens du cinéma et archivistes du monde entier. À l'arrivée dans les salles, c'est un film charcuté de 2 heures que le public a vu. Malgré tout, Irving Thalberg ne perdit pas confiance en Stroheim puisqu'il produisit son film suivant « La veuve joyeuse » qui est l'un des plus gros succès de 1925. 

     

     97

    HIS SECRETARY

    HOBART HENLEY

    06.12.25

           121 434 $

            322 434 $ 

     BOX OFFICE USA 1925 

    Un film MGM avec Norma Shearer

     

    Lorsque son patron l'insulte sur son apparence physique, une fille ingrate se transforme en femme fatale.

     

     
    Le film qui consacre Norma Shearer en tant que star.

     

    103

    LA RACE QUI MEURT
    THE VANISHING AMERICAN

    GEORGE B.SEITZ

    15.10.25

           115 084 $

               286 809  $ 

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Richard Dix

     

    Nophaie, est un homme respecté par les siens. Le bureau des affaires indiennes est tenu par Amos Halliday, un homme plus concerné par ses fiches de classement que par les affaires indiennes. Il est assisté par Booker, un sinistre individu qui organise le pillage et le vol des chevaux de la réserve. Lorsque Nophaie tente de s'expliquer avec Booker, celui-ci courtise la jolie institutrice, Marion Warner, une jeune femme que Nophaie estime beaucoup.

     

    Voulant recréer le succès de « La caravane vers l'ouest », la Paramount acheta les droits du roman pro-indien de Zane Grey publié en 1922. Le studio alloua également un gros budget pour un western de l'époque. 500 acteurs et techniciens (parmi lesquels un petit-fils de Geronimo), 1000 figurants amérindiens tournèrent en extérieurs, à Monument Valley .
    À ce propos, la légende veut que ce soit John Ford qui le premier tourna dans ce décor magnifique. Or c'est bien à George B. Seitz que revient le mérite.
    La légende veut encore que « La flèche brisée » soit l'un des tout premiers westerns pro-indiens, du moins le premier western de série A de cette catégorie. Là encore, la vérité est tout autre puisqu'il s'agit de ce film. Mais, comme dit Dutton Peabody dans « Liberty Valance », dans l'Ouest quand la légende est plus belle que la vérité, on raconte la légende.
    Toujours est-il que si le roman fit polémique pour être très sévère envers le gouvernement américain, le film fut lui acclamé par la critique pour sa dénonciation des mauvais traitements infligés aux Indiens. La Paramount ayant bien pris le soin de minorer le rôle du gouvernement.
    Gary Cooper est un des figurants du film.

     130

    LE DERNIER DES HOMMES
    DER LETZE MAN

    F.W. MURNAU

    23.12.24(All)

    05.01.25 (USA)

              94 812 $   

                          94 812 $   

    BOX OFFICE USA 1925Un film UNIVERSAL  avec Emil Jannings

     

    Le portier du Grand hôtel Atlantic est un homme important et admiré de tous, ainsi qu'en atteste la magnifique livrée dont il est revêtu. Mais un jour, le directeur de l'hôtel décide que le vieux portier a fait son temps et lui annonce sans ménagement que le moment est venu pour lui de céder la place. Il le dépouille de la livrée qui est toute sa raison d'être et le relègue à l'entretien des toilettes. Abattu, humilié, le pauvre homme revient le soir même pour s'emparer en cachette du vêtement et s'en revêtir afin de ne pas paraître diminué devant les gens de son quartier. Mais une mégère qui a été témoin de la scène révèle l'imposture et tout le monde le tourne en ridicule. Encore plus humilié, il s'enfuit et se réfugie dans les toilettes de l'hôtel où il demeure prostré. Survient un milliardaire qui s'effondre, victime d'une crise cardiaque. Pour le remercier de l'avoir accompagné dans ses derniers instants, ce dernier lègue toute sa fortune au vieil homme que la foule hypocrite et versatile admire à nouveau. Grâce à cette fortune, l'ancien portier invite à un somptueux dîner au restaurant de l'hôtel le veilleur de nuit de l'hôtel, la seule personne qui lui ait montré quelque compassion.

     

    Chef-d'œuvre du cinéma allemand signé F.W Murneau (célèbre réalisateur de Nosferatu), « Le dernier homme » triompha en Allemagne et en Europe. La mise en scène, la photo et le montage innovant (le film se passe d'intertitres de dialogue) impressionnèrent les critiques du monde entier (particulièrement aux États-Unis) et eurent une influence durable sur la façon de filmer.
    Le film fit l'objet d'un remake allemand en 1955 avec Romy Schneider.

    141

    SON OEUVRE 
    THE ONLY WOMAN

    SIDNEY OLCOTT

    06.10.24

            89 000 $    

              256 200 $    

    BOX OFFICE USA 1925 

     

    Un film FIRST NATIONAL avec Norma Talmadge

     

    Un père oblige sa fille à se marier avec un jeune flambeur. Le naufrage de leur navire aboutira pourtant a la naissance de leur amour.

     

     

     

    147

    L' ENFANT PRODIGUE 
    THE WANDERER

    RAOUL WALSH

    19.08.25

        85 694  

             257 644 $          

    BOX OFFICE USA 1925Un film PARAMOUNT avec Wallace Beery, Tyrone Power

     

    Le Calife de Kornassah envoie des explorateurs pour lui apporter plus d'or et de femmes. Les voila vite de retour avec une magnifique femme à la chevelure blonde, Pervannah...Rafi en tombe amoureux et tente immédiatement de la secourir.

     

    À cette époque le cinéma ne se résumait pas à la diffusion d'un film, mais était un véritable spectacle. Dans les grandes salles, outre le (ou les) film, il y avait également des shows en préambule, parfois plus longs que le film lui-même. Cela pouvait être une troupe itinérante ou un chanteur, un humoriste, parfois très populaire dans tout le pays et qui attirait plus le spectateur dans la salle que le film projeté.
    Et dans les salles les plus prestigieuses, il y avait également des artistes embauchés à plein temps, faisant une représentation à chaque séance. Par exemple, à l'Egyptian Theater de Los Angeles, travaillait une troupe de danseurs, qui fut d'ailleurs embauchée pour figurer dans la scène d'orgie du film. Dans cette troupe se trouvait la jeune Myrna Loy qui fit ainsi son entrée dans le monde du cinéma sans se douter qu'elle deviendrait l'une des plus grandes stars d'Hollywood quelques années plus tard.

     

    149

    WE MODERNS

    JOHN FRANCIS DILLON

    15.11.25

           83 600 $  

                   215 500 $  

    BOX OFFICE USA 1925Un film FIRST NATIONAL avec Colleen Moore

     

    Un jeune flapper britannique rebelle entame une relation de flirt avec l'écrivain marié Oscar, qui la voit comme rien de plus qu'une conquête d'un soir. Ses parents tentent de la dissuader de continuer avec Oscar, mais plus ils essaient, plus elle devient déterminée à le poursuivre. Des complications s'ensuivent.

     

    Adapté d'une pièce de Broadway qui avait été un échec, le film fut un succès. Le producteur John Mc Cormick, profita que son épouse, Colleen Moore, était en tournée européenne afin de promouvoir ses films « Sally » et « So Big », pour tourner des scènes du film en extérieur à Londres et ses environs.

     

     

    210

    LA ROSE DU RUISSEAU 
    THE MASKED BRIDGE

    CHRISTY CABANNE

    13.12.25

        46 793

                     176 093 $

    BOX OFFICE USA 1925 

     

    Un film MGM avec Mae Murray

     

    Une jeune fille, danseuse de cabarets est obligée par son partenaire de voler les riches clients.

     

    Cela devait être le deuxième film de Joseph Von Sternberg, alors jeune réalisateur inconnu, mais après deux semaines de tournage, suite à une dispute avec sa vedette qu'il ne supportait pas, Mae Murray, il claqua la porte et fut remplacé par Christy Cabanne.

     

     .

    « Box-Office USA 1924Box-Office USA 1926 »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :